Menu

COVID-19 : mesures officielles

Consignes à compter du 3 mai 2021

Le Chef de l’Etat a présenté le 29 avril une stratégie de réouverture des établissements recevant du public (ERP) et des activités, fermés ou dont l’accès est limité par les mesures prises pour lutter contre l’épidémie. Cette stratégie doit permettre une reprise progressive de la vie économique et sociale et donner aux secteurs concernés de la visibilité sur le calendrier et les conditions de la réouverture.
Elle doit rester aussi compatible avec la nécessité de continuer à maîtriser les risques sanitaires dans un contexte où le virus continue de circuler sur notre territoire.

Son contenu a fait l’objet d’une concertation de l’ensemble des secteurs d’activités concernés, par les ministères compétents, entre le 12 mars et la première quinzaine d’avril. Elle a été élaborée selon quatre principes :
Un principe d’exhaustivité : la planification couvre l’ensemble des ERP et activités fermés ou dont l’accès est limité par le décret du 29 octobre 2020 ;
Un principe de cohérence : la planification prévoit, autant que possible, des conditions de réouverture homogènes pour les ERP et les activités proches par nature ;
Un principe de progressivité : le calendrier de réouverture est structuré en quatre étapes, à savoir le 3 mai, le 19 mai, le 9 juin et le 30 juin. A chacune d’entre elles, correspondent des réouvertures d’ERP, encadrées par des jauges d’accueil du public.
Ces étapes marqueront en outre un desserrement progressif des règles de couvre-feu jusqu’à son extinction prévue fin juin, de même que des règles de télétravail qui seront maintenues inchangées jusqu’au 9 juin, puis assouplies à compter de cette date.
Un principe de limitation des risques sanitaires : au-delà des protocoles sanitaires encadrant les activités économiques et sociales, et du maintien des gestes barrière et de la distanciation sociale,
un pass sanitaire sera ainsi instauré pour permettre l’accès du public à certains lieux, établissements ou évènements impliquant de grands rassemblements de personnes (seuil envisagé à 1 000) pour des activités de loisirs ou des foires ou salons professionnels. Ces principes sont déclinés dans le document support joint.

Si l’engagement puis la déclinaison de la stratégie de réouverture seront nationaux, le Gouvernement pourra, en concertation avec les préfets, les directeurs généraux des agences régionales de santé et les élus locaux, prendre des mesures de freinage dans les territoires dans lesquels la situation épidémiologique et sanitaire se détériorait de manière significative.

Pour l’heure, l’action de la CC2V reste sur la priorité des vaccinations dans nos différents centres de Boutigny, Milly et Moigny en indiquant à notre population de s’inscrire via sa mairie respective.

  • 60 ans et + à ce jour
  • 50 ans et + à partir du 15 mai prochain.

Rentrée scolaire du 26 avril 2021 : toutes les infos sur le site de l’éducation nationale

https://www.education.gouv.fr/covid19-mesures-pour-les-ecoles-colleges-et-lycees-modalites-pratiques-continuite-pedagogique-et-305467

Informations générales

Confinement à compter du 3 avril-19h

2021-03-24 Confinement consignes

Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril, 19h, et pour une durée de 4 semaines, soit :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation) après la fin du week-end de Pâques ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Concernant les déplacements :

  • aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent ;
  • possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Consignes et attestations sur www.gouvernement.fr

Écoles et universités

Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation, le président de la République a annoncé le 31 mars 2021 une adaptation du calendrier scolaire avec une fermeture des crèches, écoles maternelles et primaires (à l’exception des structures médico-sociales accompagnant des enfants handicapés), collèges, lycées à partir du mardi 6 avril 2021 (le lundi de Pâques étant férié) pendant 3 semaines.

– Concernant les écoles : 

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.


 Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine. Les concours et examens prévus jusqu’au 3 mai seront maintenus et leur organisation sera adaptée. Ceux qui ne pourront pas se faire en distanciel devront être reportés autant que possible au mois de mai.

– Par ailleurs, un dispositif d’accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine du 5 avril en lien avec l’Éducation nationale et les collectivités locales.


Commerces

Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts, dont les disquaires et les librairies.

Déplacements et sorties

  • possibilité de sortir de chez soi sans durée limitée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, en présentant une attestation en cas de contrôle ;
  • les déplacements inter-régionaux sont interdits, hors motifs impérieux ou professionnels ;
  • les préfets ont la possibilité d’interdire certains rassemblements dans l’espace public.

Couvre-feu

Le couvre-feu est maintenu selon les mêmes règles, mais repoussé à 19h pour l’ensemble du territoire à partir de samedi 20 mars 2021.

Lieux de culte

Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.

Travail

  • Le télétravail doit être la norme pour l’ensemble des entreprises et administrations qui peuvent l’appliquer, en appliquant la règle des 4 jours sur 5 en télétravail ;
  • Un protocole renforcé est envisagé dans la restauration collective en entreprises.

Préfecture de l’Essonne :

Port du masque obligatoire à compter du 10 mars 2021 pour une durée d’un mois

10/03/2021

“Le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du département de l’Essonne, pour les personnes âgées de onze ans et plus :

  • dès l’entrée dans une agglomération au sens de l’article R110-2 du code de a route
  • dès l’accès aux parcs et jardins”

Consigne d'isolement Besoin d'aide
Actualités COVID info officielle
Actualités COVID info officielle

04/03/2021 : Informations sur les mesures nationales

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 18h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00. Au vue de l’augmentation des cas, les contrôles sont renforcés depuis le 1er février 2021.



Éducation

Le confinement du printemps dernier a accru le risque de décrochage scolaire pour les enfants, en particulier les plus défavorisés, maintenir l’ouverture des établissements scolaires est donc un objectif fondamental.

En revanche, il est essentiel, s’agissant des enfants, de durcir les règles sanitaires : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires est renforcé (pas de brassage des enfants à la cantine, allongement des temps de restauration, plats à emporter), et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.

La capacité de dépistage dans les établissements scolaires sera également augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.
Concernant l’enseignement supérieur, le passage de 100 % des enseignements à distance a été difficile à vivre pour de nombreux étudiants, avec un sentiment d’isolement, mais aussi de vraies difficultés pédagogiques. C’est pourquoi le Président de la République a annoncé ce jeudi 21 janvier la possibilité pour les étudiants de revenir en présentiel un jour par semaine.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Travail

Le télétravail est impératif partout où il est possible.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Depuis le 4 mars 2021, les commerces non-alimentaires de plus de 10 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture.

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer
Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux. 

Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif. 

Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/

Consignes sanitaires

Consigne d'isolement test positif
Consigne d’isolement test positif
Consigne d'isolement en cas de doute
Consigne d’isolement en cas de doute
Consigne d'isolement cas contact
Consigne d’isolement cas contact
Aller en haut de la page